Stationnement à Paris et Bordeaux : nouveaux PV, comment ça marche

Stationnement rue

Vous avez dû en entendre parler, et il y a de fortes chances que ça vous angoisse la nuit : depuis le 1er janvier 2018, la réglementation sur le stationnement en France a changé en profondeur.

À vrai dire, la nouvelle réglementation n’encourage pas vraiment à laisser sa voiture le long du trottoir.

Heureusement, les parkings existent. Mieux encore, vous pouvez réserver votre place de parking avec Parclick. Comme vous allez le comprendre dans un instant, ça va franchement vous simplifier la vie.

 

Loi MAPTAM : qu'es aco ?

La loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM pour les plus paresseux), promulguée en 2014, vise à clarifier les compétences des collectivités territoriales, dont les communes. Et notamment (ce qui nous intéresse maintenant) à définir une nouvelle réglementation pour le stationnement payant dans la rue.

Cette loi est entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

En résumé : aujourd’hui, les communes peuvent gérer leurs politiques de stationnement de façon autonome. Comme elles vont prendre les commandes, ce n’est plus la police mais des agents spécialisés qui contrôlent le bon respect des règles de stationnement. En cas de non-paiement, le montant qu’on vous fera payer ne s’appelle plus PVcontravention ou amende, mais FPS : forfait post-stationnement. Ce qui ne vous dispense pas de payer !

Il est donc important de bien s’informer sur les conditions de stationnement de chaque ville avant de vous y rendre en voiture. Poursuivez votre lecture ! On vous donne le détail pour les principales villes où opère Parclick.

 

Vive le parking online !

Vous vous dites déjà : « oh la, la ! à chaque fois que je voyage, je vais devoir faire des recherches sur les conditions de stationnement ? » ; rassurez-vous, il existe une alternative beaucoup, beaucoup plus simple – et moins chère.

Il vous suffit de réserver votre place de parking en ligne avec Parclick, dans la ville que vous voulez, près de votre point de chute. Vous gagnez en simplicité puisque, pour les parkings, la situation ne change pas – mis à part que plus de monde risque de s’y garer à l’avenir, conduisant à moins de disponibilité. Avec Parclick, en revanche, votre place sera garantie, pour la durée que vous voulez, à des prix compétitifs.

 

Parce que des Gifs valent mieux que de longs discours :

Votre réaction en apercevant un FPS sur votre pare-brise, parce que vous avez laissé votre voiture UNE MINUTE DE TROP :

Mais quand vous réservez une place de parking pas chère et sécurisée avec Parclick, vous vous sentez comme ça :

 

Le stationnement à Paris à partir de 2018

Situation du stationnement payant dans la capitale

Dans le cas de Paris, une autre règlementation vient s’ajouter à la loi MAPTAM : la loi sur le statut de Paris, datant du 28 février 2017. En ce qui nous concerne, elle complète simplement celle que nous avons déjà mentionnée et qui s’appliquera à l’échelle nationale : plus de pouvoir donné à la Ville de Paris pour des domaines comme la circulation, le stationnement et les nuisances sonores. C’est aussi elle qui touchera désormais les recettes.

Concrètement, à partir du 1er janvier 2018, voici ce qui change :

  • avant, vous deviez prendre un ticket à l’horodateur et le placer sur le pare-brise après avoir payé. Maintenant, vous devez saisir le numéro de votre plaque d’immatriculation à l’horodateur, puis payer. Le ticket n’est plus obligatoire ;
  • le stationnement n’est plus limité à 2 heures, mais à 6 heures consécutives. En revanche, les tarifs sont tels qu’il devient judicieux de réserver une place de parking : 26€ pour 4 heures et 50€ pour 6 heures en zone centrale (ou zone 1) ;
  • l’ « amende » (désormais FPS) en cas de non-respect de stationnement n’est plus de 17€, mais de 50€ en zone centrale, et 35€ en zone périphérique. Le FPS devra être payé dans les 45 jours ; en payant dans les 4 jours, le montant du FPS sera minoré.

 

Ce qui ne change pas :

  • deux heures de stationnement dans la zone centrale (du 1er au 11e arrondissement) vous coûteront 8€, tandis que deux heures en zone périphérique (du 12e au 20e arrondissement) vous coûteront 4,8€ ;
  • si la fourrière est désormais gérée par la Ville de Paris et non plus par la Préfecture de Police, son fonctionnement sera le même en cas de stationnement gênant, et son prix ne bouge pas ;
  • et puis, trouver une place de stationnement dans la rue reste aussi délicat qu’avant. Opter pour un parking est une meilleure idée que jamais, en fait !

 

Pour en savoir plus sur les conditions de stationnement à Paris, nous vous invitons à consulter directement la page officielle de la Ville de Paris.

 

Se garer à Paris avec Parclick

Comme vous avez dû le comprendre, réserver votre place de parking avec Parclick est beaucoup plus pratique et vous met à l’abri des amendes hors de prix ou de la fourrière.

Petit plus, beaucoup de nos parkings partenaires sont moins chers pour le stationnement de courte durée ! Pour preuve, voyez plutôt nos parkings de Paris (vous pouvez les ordonner par coût). Certains des parkings que nous proposons dans le centre-ville de Paris ne coûtent que 4€ pour 2 heures de stationnement… voire moins.

Et si jamais vous souhaitez payer toujours moins cher, vous pouvez également consulter nos parcs relais.

 


Le stationnement à Bordeaux

À Bordeaux, le stationnement est payant du lundi au samedi (sauf jours fériés), de 9h à 19h et limité à 3 heures pendant ces horaires.

Quant aux tarifs, autant vous dire que c’est encore plus cher qu’à Paris et qu’ici, un bon parking est une question de survie. Vous allez voir.

Il existe deux zones de stationnement à Bordeaux :

  • la zone rouge, comprise grosso-modo entre la place de la Victoire et les Quinconces – soit tout le centre-ville. Dans cette zone, 1 heure de stationnement coûte 2,50€, 2 heures coûtent 5€, et 3 heures… 35€ !
  • la zone verte, incluant toute la zone à l’intérieur des Boulevards : 1 heure coûte 1,80€, 2 heures vous reviennent à 3,60€ et 3 heures coûtent 30€.

Bref, faites bien attention à ne pas dépasser les 2 heures si vous vous garez dans les rues de Bordeaux ! Lancez le chronomètre s’il le faut, vous aurez l’impression d’être dans un film d’action et ça animera votre visite.

Le FPS (forfait post-stationnement) de Bordeaux coûte 35€ en zone rouge, et 30€ en zone verte.

En deux mots comme en cent, vous aurez grandement besoin des parkings de Bordeaux que vous propose Parclick 😉

Consultez la page de la Mairie de Bordeaux pour avoir plus d’informations sur le stationnement à Bordeaux.

 


Le stationnement à Lyon

Si vous trouviez que le stationnement est cher à Bordeaux et Paris, attendez de voir Lyon.

À Lyon aussi, il existe deux zones de stationnement :

  • la zone PRESTO (Presqu’Île et grands boulevards), où le stationnement est limité à 1 heure(2€) ;
  • la zone TEMPO, où le stationnement est limité à 3 heures consécutives (4€).

Ici, le FPS qui s’applique en cas de non-paiement du stationnement s’élève à 60€ dans la zone PRESTO. Dans la zone TEMPO, le FPS n’est « que » de 35€.

 

Ces tarifs sont valables du lundi au samedi, hors jours fériés (et hors mois d’août pour la zone TEMPO), de 9h à 19h.

N’oubliez pas que vous pouvez réserver votre parking à Lyon avec Parclick !

Plus d’infos sur le site de la Mairie de Lyon.

 


Le stationnement à Reims

À Reims, on a décidé de ne pas faire comme les autres, avec trois zones de stationnement :

  • les zones rouge et orange, où le stationnement est limité à 2h15 : 4€ pour les deux premières heures et… 21€ pour le dernier quart d’heure. On vous conseille donc de faire très attention.
  • la zone verte : le stationnement y est limité à 5h15 : là, pareil, on vous conseille de partir avant 5€ parce que les 21€ pour le dernier quart d’heure sont aussi d’actualité.

 

Vous n’avez plus très envie de laisser votre voiture dans les rues de Reims ? On comprend : pour réserver votre place de parking c’est chez Parclick que ça se passe 😉

Vous trouverez plus d’infos concernant le stationnement à Reims sur le site officiel de la ville de Reims.

 


Le stationnement à Nice

Bonne nouvelle, contrairement aux autres villes, le coût du stationnement à Nice n’a pas pris des proportions vertigineuses depuis la mise en pratique du forfait post-stationnement. Le FPS coût 16€, soit moins que les 17€ du temps où les PV s’appliquaient au même tarif dans tout le pays.

Le stationnement est payant du lundi au samedi de 9h à 20h, hors jours fériés.

En revanche, le stationnement dans les rues de Nice est bel et bien limité à deux heures consécutives, avec un coût allant jusqu’à 2,60€ pour 2 heures. Pour vous garer plus longtemps, il vous faudra choisir un parking à Nice… et, encore mieux, réserver votre place avec Parclick.

Vous trouverez plus de détails sur le site de la Mairie de Nice.

 

 


 

Voilà. Vous avez vu ? Stationner en ville coûte cher… surtout si vous êtes du genre à prendre votre temps ou arriver en retard !

La meilleure alternative consiste à réserver votre place de parking avec Parclick : c’est plus pratique, c’est moins cher et c’est beaucoup plus prudent !